Suivez-nous

A l'approche des fêtes de fin d'année, les difficultés d'approvisionnement en papier peuvent allonger nos délais de livraison jusqu'à 3 semaines pour les livres sur commande (points orange). Nous vous conseillons d'anticiper vos achats et de privilégier des ouvrages en stock (points verts).

La naissance de Dieu dans l'Homme II, Tome II : L'Homme en question
EAN13
9782322380817
ISBN
978-2-322-38081-7
Éditeur
Books on Demand
Date de publication
Nombre de pages
240
Dimensions
14,8 x 21 x 1,6 cm
Poids
401 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

La naissance de Dieu dans l'Homme II

Tome II : L'Homme en question

Books on Demand

Offres

L'homme existe t-il? Produit d'une nature et d'une culture, il a à devenir une personne capable de liberté, de créativité, de gratuité et de dignité. L'homme est capable de l'Esprit. Par Lui, l'homme est capable de l'infini. Par delà l'individualisme et le collectivisme, s'ouvre ici une troisième voie, le personnalisme, et plus précisément, l'altérité intersubjective. Au delà de la pensée rationaliste et subjective, Zundel ouvre un chemin vers la relation interpersonnelle. Partant de la célèbre phrase de Rimbaud : "Je est un Autre". Il donne a ces trois termes une profondeur infinie. Si la vie humaine a un sens, cette vérité ne se réduit pas à un concept, elle ne peut s'objectiver . Elle n'est pas non plus subjective ; elle s'ouvre sur une vie en dialogue. La vie ne peut que se vivre comme une rencontre, une "histoire à deux", un mystère nuptial. De la rencontre d'un Je et un Tu peut jaillir un dialogue infini par delà les impasses de la raison et de la subjectivité. La vie est échange, partage d'altérité entre personnes. C'est une véritable révolution anthropologique et métaphysique. Nous sortons ici d'une vision du monde statique pour entrer dans une dynamique relationnelle. Le sens de la vie, au delà de la morale et de la mystique spéculative, c'est de vivre avec d'autres dans la Présence d'un troisième, la relation intersubjective. La vie prend sens quand elle s'ouvre au dialogue. Mais ici il n'y a plus de chemin de vie, sinon celui que l'on trace soi-même en marchant.
S'identifier pour envoyer des commentaires.